Comment sonoriser un salon ?

Bien sonoriser un salon passe par plusieurs étapes. Cette opération concerne autant les audiophiles que les amateurs de home cinéma. Vous vous préoccupez de la qualité sonore dans cette pièce de vie ? Le présent guide vous fournit de précieux conseils pour mener à bien votre projet.

sonoriser salon

Sonoriser un salon : comment définir ses besoins ?

Sonoriser un salon revient à améliorer son équipement actuel ou à opter pour une rénovation complète. Pour mieux définir vos possibilités, il convient d’évaluer votre budget.

Votre salon peut accueillir un système Hi-Fi ou haute-fidélité pour reproduire les sons originaux avec le plus de précision possible. Cette solution s’adresse à vous si vous êtes un audiophile doublé d’un passionné de musique qui apprécie les détails.

Généralement, le système Hi-Fi est composé d’un lecteur, d’un amplificateur et de deux ou plusieurs enceintes. Vous pouvez acheter les composants ensemble ou séparément. Dans le deuxième cas, veillez à ce que le système soit bien en harmonie. N’hésitez pas à demander conseil auprès de Design Auto si vous prévoyez d’enrichir votre système Hi-Fi.

Si vous aimez les films en plus de la musique, tournez-vous vers le home cinéma. Le système est composé de plusieurs enceintes avec un caisson de basses. Bien entendu, vous devez aussi disposer d’un téléviseur et d’un appareil lecteur. L’ajout des enceintes vous permettra d’améliorer la perception des effets des sonores. Ce qu’un simple téléviseur est incapable de faire.

Comment apporter des corrections pour sonoriser un salon ?

Pour sonoriser un salon, il importe de savoir que les sons sont réfléchis sur les parois. Vous devez donc tenir compte des grands meubles, du sol en carrelage, du plafond, etc. Ces éléments favorisent la présence d’ondes réfléchies, ce qui est inconfortable pour les oreilles.

En effet, ces ondes modifient les effets sonores et les tonalités que vous entendez. Si vous disposez d’un grand espace, veillez à ce que les enceintes soient éloignées de ces surfaces.

D’autres alternatives sont à prévoir le cas échéant. Pour réduire la réflexion, vous pouvez installer un tapis entre la position d’écoute et les enceintes. Un geste simple comme l’ajout d’un rideau épais sur les baies vitrées améliore aussi la sonorisation.

Pour aller plus loin dans la sonorisation de votre salon, optez pour un traitement acoustique léger. Des panneaux absorbants discrets sont à placer sur les surfaces de réflexion. Ces accessoires sont proposés avec des designs variés pour mieux s’intégrer dans votre espace.

Enfin, il existe des correcteurs de tonalité qui peuvent être ajoutés à votre système de sonorisation. Vous pouvez alors acheter un égaliseur pour traiter les sons avant de les diffuser sur les enceintes. Votre plaisir d’écoute sera optimisé grâce à l’ajustement des fréquences qui peuvent être réfléchies.

Comment choisir le matériel pour sonoriser un salon ?

Le choix des enceintes pour sonoriser un salon dépend de la taille de la pièce. Privilégiez les enceintes colonnes si vous disposez d’un grand salon. L’ensemble de l’espace peut alors être couvert par la puissance de vos appareils.

La hauteur des enceintes colonnes peut atteindre 1 mètre. Ces modèles sont en mesure d’accueillir plusieurs haut-parleurs diffusant les sons les plus aigus aux plus larges. Notez que vous devez prévoir un budget plus conséquent pour sonoriser un salon spécieux avec des enceintes colonnes.

Pour les petites pièces qui font moins de 50 m², les enceintes compactes représentent un choix judicieux. Aussi appelées enceintes bibliothèques, elles nécessitent un caisson de basses pour la restitution des sons graves.

Il se peut également que votre salon fasse partie d’un espace ouvert. Dans ce cas, seule la zone d’écoute doit être prise en considération. De cette manière, les personnes dans la cuisine ne seront pas gênées par les bruits dans le salon.

Comment optimiser l’emplacement des enceintes servant à sonoriser un salon ?

Il faut penser à la position des enceintes lorsque vous sonorisez votre salon. Ces composants doivent tous se diriger vers les utilisateurs. Dans le salon, la direction est généralement orientée vers le canapé. L’angle entre l’enceinte et la position d’écoute peut néanmoins varier d’une pièce à une autre. N’hésitez pas à effectuer des tests avant de déterminer la position définitive.

Veillez aussi à ce que les haut-parleurs aigus soient à niveau d’oreilles. Vous pouvez vous servir des supports muraux ou des supports sur pieds pour ajuster leur hauteur. Pour optimiser la qualité d’écoute, votre matériel de sonorisation peut par ailleurs comporter un caisson de basses. Ce matériel est idéalement placé sous le canapé.

Pour un système Hi-Fi à deux enceintes, il est conseillé d’appliquer la position du triangle équilatéral. La distance respective entre la position d’écoute et chacune des deux enceintes latérales doit être égale. Pour l’obtenir, vous pouvez faire avancer ou reculer le canapé.

Pensez à l’esthétique lors de la sonorisation du salon

Le choix du design de l’équipement fait partie des étapes incontournables pour sonoriser un salon. Vous pouvez vous tourner vers différents modèles d’enceintes en fonction de vote style de décoration. Pour les enceintes murales par exemple, il existe des formats rectangulaires, polygonaux et triangulaires. Des nuances de couleurs infinies sont aussi proposées par les fabricants.

Avez-vous une préférence pour les teintes vives ou discrètes ? Aimez-vous plutôt le style classique ou original ? Vous trouverez les enceintes qui vous conviennent auprès de Design Audio. Ce magasin répond à tous vos besoins en sonorisation pour home cinéma et système Hi-Fi.

Considérez aussi que la plupart des modèles d’enceintes nécessitent un système de câblage. La présence de fils peut pourtant gêner les yeux. Étant donné que le salon est très fréquenté, l’harmonie de la pièce n’est pas à négliger.

Si vous comptez utiliser votre matériel de sonorisation sur le long terme, vous pouvez encastrer les câbles dans les murs. En revanche, d’autres options sont à prévoir si vous renouvelez régulièrement votre système Hi-Fi ou home cinéma. Vous pouvez par exemple envisager de créer un passage des câbles au plafond.

Panier
Retour haut de page